limiter acné arrêt pilule
Contraception

Limiter l’acné à l’arrêt de la pilule

Vous le savez peut-être si vous me suivez sur Instagram, lorsque j’ai arrêté la pilule la première fois pour passer au stérilet Jaydess, j’ai eu énormément d’acné. De nombreuses femmes sont concernées par ce phénomène : un changement de contraception influe sur le système hormonal et peut donc faire revenir de vilains boutons. Pour limiter l’acné à l’arrêt de la pilule, voici quelques astuces testées et approuvées, ou recommandées par les naturopathes.

Pourquoi a-t-on de l’acné quand on arrête la pilule ?

Peau grasse, acné, imperfections, perte de cheveux… Autant de désagréments qui accompagnent l’arrêt de la pilule contraceptive. Plus on la prend depuis longtemps, plus l’arrêt peut avoir des conséquences sur notre corps le temps que celui-ci s’adapte et se réhabitue à fonctionner naturellement.

En effet, la peau et le corps réagissent à tout changement hormonal. Peu importe votre pilule, sa prise permet d’empêcher l’ovulation, de réduire la production d’androgènes et d’arrêter les vraies règles (pour rappel, les saignements entre deux plaquettes ne sont pas des règles naturelles). Le corps s’habitue à cette assistance, et endort certaines fonctions dont il n’a plus besoin.

Certaines pilules sont même prescrites spécialement pour stopper l’acné chez les femmes. Mais en réalité, elle ne fait que camoufler les symptômes. Quand on l’arrête, on refait donc face aux mêmes problèmes que des années plus tôt. Ces derniers n’ont pas été réglés, et ressortent donc.

Les astuces pour limiter l’acné à l’arrêt de la pilule

Voici plusieurs méthodes qui peuvent vous permettre de limiter le retour d’acné si vous pensez être potentiellement sujettes.

Effectuer un sevrage progressif

Lorsqu’on arrête la pilule du jour au lendemain, le corps subit brutalement un fort changement hormonal. Ses fonctions naturelles ayant été mises en pause pendant des années, celui-ci va avoir du mal à suivre le rythme. C’est pourquoi j’ai effectué un sevrage progressif de la pilule contraceptive. Suivez le lien pour lire l’article très complet que j’ai écris à ce sujet 😉

Faire attention à son alimentation

L’idéal est de privilégier les aliments non-inflammatoires. Il faut donc éviter les produits laitiers, les produits transformés, les plats préparés, et éviter les mauvais sucres.

En revanche, il ne faut pas hésiter à consommer des acides gras et des omégas 3 et 6.

Utiliser des produits adaptés

Maintenant que les symptômes de l’acné ou des cheveux gras ne sont plus camouflés par la pilule, il est d’autant plus important d’utiliser des produits de soin adaptés. Si vos cheveux regraissent plus vite, adoptez des shampoings purifiants mais non agressifs. Pour votre peau, ne l’asséchez pas avec des produits trop forts. Au contraire, maintenez son niveau d’hydratation pour éviter qu’elle ne produise encore plus de sébum pour se défendre.

Éliminez les toxines

Pour éviter que les toxines ne sortent par le plus gros organe émonctoire (la peau), veillez à en consommer le moins possible. Cela passe par l’assiette, par les produits de beauté, par les vêtements…

Buvez suffisamment d’eau (mais pas trop pour ne pas fatiguer les reins). Enfin, pratiquez une activité physique pour favoriser la transpiration.

Soutenez votre foie

Le foie est un organe qu’il faut chouchouter si on veut avoir une belle peau et une digestion efficace. Il permet de dégrader les substances toxiques, de synthétiser des protéines du sang, de stocker et de répartir les nutriments issus de la digestion, et de filtrer le sang…

Pour éviter d’avoir besoin de lui faire subir une detox (ou qu’il la fasse de lui même), il est important d’en prendre soin et de soutenir ses fonctions. Par exemple, une bouillotte chaude appliquée dessus le soir va lui faire le plus grand bien.

Limiter l'acné à l'arrêt de la pilule

Le desmodium est une plante africaine qui a d’incroyables vertus hepato-protectrices. J’en fais régulièrement des cures pour le soutenir dans ses fonctions d’élimination. Le desmodium a l’avantage de ne pas « faire sortir » les boutons car il est plus protecteur que détoxifiant. Pour ma part, j’achète mes ampoules sur Onatera.

limiter acné arrêt de la pilule

Après  la cure de desmodium, j’ai pris les compléments « Complexe hépatique » d’Orfito. Ils continuent de prendre soin du foie en le régénérant, mais leur teneur en chardon marie permettent également une légère détoxification.

Retrouvez mon article complet sur mes conseils pour prendre soin de son foie.

Soutenir sa flore intestinale pour limiter l’acné à l’arrêt de la pilule

La flore intestinale contient des bonnes bactéries indispensables au bon fonctionnement du corps. La digestion d’hormones peut la mettre à mal.

Il est donc recommandé de suivre une cure de probiotiques. Pour ma part, j’avais pris celle en photo ci-dessous (permea plus), afin de réimperméabiliser mon système digestif.

flore intestinale acné

Utiliser le pouvoir des plantes

Parmi les plantes et ingrédients souvent préconisés dans la lutte contre l’acné, on retrouve la bardane, le zinc, et la pensée sauvage.

En effet, le zinc favorise une peau saine et limite l’apparition des boutons. Il est également très bon pour le système immunitaire.

La pensée sauvage est une fleur qui contient naturellement de l’acide salicylique. Elle est donc anti-inflammatoire et limite l’apparition des boutons. Elle permet aussi de nettoyer et de purifier le sang.

La bardane, quant à elle, stimule le foie et limite la production excessive de sébum. Elle favorise également un bon microbiote intestinal.

Limiter l'acné à l'arrêt de la pilule

Cure de 20 jours de bardane et pensée sauvage

Limiter l'acné à l'arrêt de la pilule

30 jours de zinc et bardane

Consulter une naturopathe pour limiter l’acné à l’arrêt de la pilule

Si vous sentez que vous avez besoin d’un accompagnement et de conseils personnalisés, n’hésitez pas à consulter une naturopathe.

C’est LA personne idéale à qui s’adresser pour un retour au naturel, et qui pourra, en fonction de vos habitudes et de votre hygiène de vie, vous conseiller au mieux sur les démarches à entreprendre.

Limiter l’acné à l’arrêt de la pilule, le mot de la fin

En prenant soin de son alimentation, du choix de ses produits, et en effectuant un sevrage progressif de la pilule contraceptive, vous aurez de grandes chances de limiter le retour de l’acné à l’arrêt de la pilule.

Cet effet « post-pilule » peut durer quelques semaines, quelques mois, et parfois plusieurs années. Alors autant le limiter autant que possible 🙂 Et retrouvez ici mon article sur comment limiter la chute de cheveux à l’arrêt de la pilule !

***

Cet article vous a été utile ? Enregistrez-le sur Pinterest

empêcher acné arrêt pilule Limiter l'acné à l'arrêt de la pilule

Commentaires

15 février 2022 à 10h02

Hello Constance,

J’espère que ton article va aider le plus grand nombre ! J’aurai sincèrement aimé le lire avant mon arrêt de la pilule en 2020… L’acné a été une vraie galère pendant plusieurs mois, heureusement que maintenant ça va mieux 🙂

Bises



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.