chute-de-cheveux-arret-pilule
Contraception

Limiter la chute de cheveux à l’arrêt de la pilule

Si vous suivez mes articles depuis quelques temps, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai subi de nombreux désagréments courants à l’arrêt de la pilule. La première fois, mon essai du stérilet Jaydess a résulté sur un état de santé catastrophique : chute de cheveux, acné forte, et j’en passe !

C’est pour cela que j’ai ensuite effectué un sevrage progressif de la pilule contraceptive. En plus d’habituer mon corps à se passer petit à petit des hormones de synthèse, cette méthode m’a permis d’éviter l’apparition de l’acné.

Un autre des symptômes courants à l’arrêt de la pilule est la chute de cheveux. Voici donc quelques astuces pour limiter la casse !

Pourquoi une chute de cheveux à l’arrêt de la pilule ?

Un des effets secondaires les plus notables lorsqu’on arrête la pilule est la chute de cheveux. Il s’agit alors d’une chute réactionnelle, c’est à dire marquée et en réponse à un stress physiologique.

En effet, l’arrêt de la pilule représente un gros changement pour le corps de la femme. La prise artificielle d’hormones inhibe leur production naturelle, et abime le foie. Malgré cela, le fait d’arrêter du jour au lendemain les hormones de synthèse représente un gros stress pour le corps, qui doit tout à coup se débrouiller seul.

Ce dernier va alors être en déséquilibre, le temps nécessaire avant de retrouver un équilibre. On constate surtout que le taux de testostérone augmente après l’arrêt de la pilule, or cette hormone est responsable de la chute de cheveux.

Comment se passe la chute de cheveux post-pilule ?

Généralement, c’est dans les trois mois qui suivent l’arrêt de la pilule qu’on commence à constater la perte des cheveux. Celle-ci intervient petit à petit : on retrouve de plus en plus de cheveux sur la brosse ou dans la douche.

Au fil des mois, les hormones vont se stabiliser et le corps va reprendre son fonctionnement normal. Toutefois, il faudra être patientes avant de retrouver sa masse capillaire.

Comment limiter la chute de cheveux à l’arrêt de la pilule ?

Pour limiter la chute de cheveux après avoir arrêté la pilule, le mieux est de soutenir son corps avant l’arrêt, pendant, et après.

Se complémenter

C’est le moment parfait pour faire un bilan sanguin afin de voir si vous ne souffrez pas de carences. Auquel cas, il faudra bien évidemment les combler.

Pour ma part, j’avais aussi pris des compléments alimentaires afin de favoriser la pousse et la fortification de mes cheveux. Je recommande à ce sujet la levure de bière, l’ortie, ou le silicium.

Prendre soin de son alimentation

La meilleure façon de rester en bonne santé… c’est de bien manger ! Il faut veiller à consommer des protéines, des glucides, et des lipides en quantité suffisante. Un apport suffisant dans chacune de ces catégories va participer à un bon équilibre hormonal. De même, n’oubliez pas votre dose de vitamines, d’antioxydants et de minéraux !

Prendre soin de ses cheveux

Cela peut paraitre évident… mais durant cette période transitoire, il faut apporter un soin tout particulier à ses cheveux ! Massez régulièrement votre cuir chevelu et hydratez vos longueurs.

***

Avez-vous vécu ce problème en arrêtant la pilule ?

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest !

limiter-chute-de-cheveux-arret-pilule

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.