huile-essentielle-de-tea-tree
Aromathérapie

L’huile essentielle de tea tree : les bienfaits

L’huile essentielle de tea tree (ou arbre à thé) fait partie des indispensables à avoir chez soi pour se constituer une trousse de secours avec des produits naturels d’aromathérapie. J’en ai fait une fiche sur Instagram, mais je me suis dit qu’un article ici serait un peu plus complet.

L’huile essentielle de tea tree permet en effet de combattre de nombreuses infections, elle est anti bactérienne à large spectre et a des propriétés anti fongiques. Voici donc un aperçu de cette huile incontournable en aromathérapie (qui est une médecine naturelle parfois recommandée en naturopathie) !

Fiche technique

Son nom latin est Melaleuca Alternifolia. On distille les feuilles afin d’obtenir cette huile essentielle.

Ses molécules principales sont les monoterpénols (de 45% à 50%) et les monoterpènes (paracymène jusqu’à 20%). On privilégie une origine Australienne, sans quoi le chémotype sera forcément différent.

Les actions sur le physique

L’huile essentielle de tea tree est anti bactérienne à large spectre. C’est aussi un puissant anti fongique et est très efficace sur les mycoses. Elle est anti virale et immunostimulante, mais aussi anti parasitaire.

C’est une huile “couteau suisse”, qui vous permettra donc de traiter des mycoses et d’agir sur l’herpès, la grippe, en plus de détruire les bactéries. Elle est donc très efficace sur l’acné. L’action anti parasitaire de l’huile essentielle d’arbre à thé peut agir sur les parasites intestinaux mais aussi sur les poux, tiques et acariens.

On lui prête aussi des actions anti inflammatoires et radio protectrices. Elle relance la production d’immuno-globines alpha et protège donc les tissus épithéliaux.

huile-essentielle-arbre-a-thé

L’huile essentielle de tea tree : ses actions sur le psychique

C’est une huile essentielle positivante qui améliore l’équilibre psychique.

Les contre-indications

L’huile essentielle de tea tree est fortement déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de trois ans.

Il est préconisé de la diluer dans de l’huile végétale, surtout si elle est utilisée sur une grande surface.

Demandez toujours un avis médical si vous êtes épileptique.

Enfin, pensez à bien conserver votre flacon à l’abri de la lumière pour éviter que l’huile essentielle ne s’oxyde.

Exemples d’utilisation

L’huile essentielle d’arbre à thé s’applique directement sur les zones concernées par les mycoses. Il faut particulièrement bien la diluer dans de l’huile végétale en cas de mycose vaginale. L’hydrolat de tea tree peut aussi être efficace, tout en ayant une action plus douce.

On peut exceptionnellement l’appliquer pure en local sur un bouton, à l’aide d’un coton-tige par exemple. Renouvelez deux fois par jour jusqu’à diminution du bouton. Vous pouvez aussi la diluer dans de l’huile végétale de noisette.

Si vous faites votre propre dentifrice maison , vous pouvez en ajouter une goutte pour l’effet anti bactérien. L’huile essentielle de tea tree peut aussi s’utiliser dans un bain de bouche.

 L’huile essentielle d’arbre à thé mélangée dans de l’huile végétale permet de combattre les infections ORL grâce à un massage sur le thorax.

Enfin, en cas de plaie ou de coupure, appliquez-en directement dessus (diluée dans de l’huile végétale).

***

En résumé, c’est une huile essentielle à avoir chez soi car elle permet de guérir de nombreux bobos du quotidien.

Cet article sur l’huile essentielle de tea tree vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest !

huile essentielle de tea tree

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *