aromatherapie-c-est-quoi
Aromathérapie

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

Je vous parle souvent d’huiles essentielles sur ce site, mais je n’avais encore consacré aucun article à la définition de l’aromathérapie.

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’aromathérapie est une médecine alternative et naturelle. Cependant, ce n’est pas une médecine douce ! En effet les huiles essentielles sont des concentrés actifs puissants, qu’il faut malgré tout utiliser avec précaution.

Grâce à leurs compositions et à leurs senteurs, les huiles essentielles vont avoir des effets sur le corps physique mais aussi sur le mental ! L’aromathérapie prend donc en compte l’être humain dans sa globalité.

aromathérapie-lavande

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Les huiles essentielles sont des concentrés végétaux très actifs. Elles peuvent être obtenues via différentes parties des végétaux : les sommités fleuries, les écorces, les feuilles, les racines, les graines, ou encore le bois.

Pour obtenir une huile végétale, on utilise deux techniques principales.

La distillation

Il s’agit de placer la partie du végétal choisie dans une cuve remplie d’eau. En chauffant, de la vapeur d’eau va se former : elle va entrainer les molécules aromatiques de la plante. En laissant ensuite décanter on obtient deux substances. La phase huileuse et non grasse devient l’huile essentielle, et la phase aqueuse devient l’hydrolat ou l’eau florale.

Bon à savoir : seulement une plante sur 1000 est aromatique et peut donc devenir une huile essentielle.

Le pressage à froid

C’est la méthode utilisée pour les agrumes. Il faut presser à froid les écorces, dans lesquelles sont contenues les molécules aromatiques.

Il faut en revanche absolument éviter la méthode de l’extraction par solvant. La qualité de l’huile dépend entre autres de la méthode utilisée, et de l’origine de la plante.

Pour vous donner un exemple, il faut entre 120 et 200 kilos de sommités fleuries de lavandes pour obtenir 1L d’huile essentielle. Et il faut entre 2 et 4 tonnes de pétales de rose de Damas pour avoir 1L d’huile essentielle. C’est pourquoi en aromathérapie certaines huiles sont coûteuses.

Aromathérapie : comment bien choisir son huile essentielle ?

Si vous comparez les prix des huiles essentielles, vous êtes peut-être étonnés de la différence de prix entre certaines marques.

L’important est de bien se renseigner avant d’acheter ! Certaines informations doivent impérativement apparaître sur le flacon. Vous devez trouver le nom commun ainsi que le nom Latin, la partie de la plante utilisée, et sa provenance. Les plantes qui ne sont pas cultivées dans leur zone géographique de prédilection n’auront pas la même efficacité. Par exemple, l’huile essentielle de Tea Tree doit venir d’Australie. Le chémotype doit également apparaitre, par exemple “CT : Cinéol”.

Les voies d’application

Il existe plusieurs voies d’application des huiles essentielles en aromathérapie.

La voie cutanée est une des plus connues. Elle permet une action localisée, en atteignant rapidement le système sanguin. Pour rappel, certaines huiles essentielles ne doivent jamais s’appliquer pures. Il faut alors les diluer dans de l’huile végétale.

La voie orale permet d’agir rapidement, mais elle demande d’avoir déjà des connaissances. On évitera du coup d’utiliser cette méthode sur des enfants de moins de 10 ans. Le mieux est de demander conseil à un aromathérapeute.

La voie olfactive, qu’elle soit directe ou en diffusion, est rapide car elle passe par des voies aériennes aux poumons. Un échange gazeux se produit au niveau des alvéoles pulmonaires, et la molécule arrive donc au niveau du sang. L’effet est rapide mais court dans le temps.

Les voies vaginales et rectales. Pour la première, il faut un faible taux de dilution, de 3% maximum. La seconde est très rapide car elle a une action systémique.

definition-huile-essentielle

Aromathérapie : les précautions à prendre

Il convient de toujours se renseigner sur les contre-indications propres à chaque huile essentielle, et de ne pas faire d’automédication.

En effet, la plupart des huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes et allaitantes. C’est pareil pour les enfants de mois de 3 ans.

Certaines huiles peuvent être dermocaustiques, neurotoxiques, hépatotoxiques, néphrotoxiques, et même abortives. Quand je vous disais qu’il ne s’agit pas d’une médecine douce… !

De manière générale, les huiles essentielles obtenues à base d’agrumes sont photo sensibilisantes.

Il est également important de se renseigner sur les fenêtres thérapeutiques. Lorsqu’on utilise certaines huiles essentielles, il est important de respecter des pauses.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest !

aromatherapie

Commentaires

4 mai 2021 à 12h36

Bonjour Constance,

Ton article est vraiment rempli d’informations, j’ai appris un tas de choses grâce à toi, merci. J’utilise de temps en temps des huiles essentielles (en cosmétique et également avec un diffuseur reçu à Noël) mais je suis loin d’être une experte 🙂

Bises



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *