posture-du-guerrier-III-Virabhadrasana
Yoga

Posture du Guerrier III : Virabhadrasana III

Après vous avoir parlé de la posture du guerrier II, voici maintenant l’article sur Virabhadrasana III, ou la posture du guerrier III.

J’adore cette posture car elle est très facile à placer dans un enchaînement. Et comme souvent, si visuellement elle à l’air simple, elle requiert pourtant force et concentration. Si les bras sont en avant, ils sont sollicités plus que de coutume et une vraie difficulté peut apparaître.

Les bienfaits de la Posture du Guerrier III

La Posture du Guerrier III est idéale pour travailler les muscles ischio-jambiers. En effet, elle renforce ceux de la jambe arrière pendant qu’elle étire ceux de la jambe au sol.

Virabhadrasana III permet aussi de renforcer les cuisses, les chevilles, les muscles du dos et la sangle abdominale. Évitez de pratiquer cet asana si vous avez les chevilles blessées ou trop fragiles.

Enfin, c’est une posture qui permet d’améliorer l’équilibre.

posture-du-guerrier-III-yoga-Virabhadrasana

Conseils pour Posture du Guerrier III

Cherchez à créer de l’espace entre la jambe au sol et la hanche ouverte. L’idée est de ne pas comprimer l’articulation mais au contraire de chercher à créer de l’espace.

Pensez à bien engager la jambe d’appui, notamment en engageant le quadriceps. Et ce particulièrement si vous avez tendance à avoir le genou en hyperextension. N’hésitez pas à plier légèrement le genou si besoin.

Effectuez toujours cette posture des deux côtés, afin de garder le corps équilibré.

Virabhadrasana III : étape par étape

Vous pouvez entrer dans la Posture du Guerrier III à partir de nombreux asanas, c’est pourquoi elle  est idéale à placer dans un enchaînement.

Si vous commencez à partir de Tadasana, la posture de la montagne, commencez par ancrer votre pied d’appui au sol.

Puis, décollez votre jambe arrière doucement tout en penchant le buste vers l’avant. Le corps et la jambe doivent être parallèles au sol, et les orteils doivent pointer vers le sol.

Commencez par garder les mains sur les hanches, le temps de trouver votre stabilité, puis placez vos mains en prière contre votre buste.

Si votre équilibre est bon et la posture confortable, essayez de tendre les bras vers l’avant. Cela va fortement solliciter les muscles du dos. Vous pouvez commencer par essayer de tenir quelques secondes, afin de renforcer vos muscles en douceur.

Cet article vous plait ? Epinglez-le sur Pinterest <3

Virabhadrasana-III-posture-guerrier-III

Commentaires

9 juillet 2021 à 17h06

Hello,
C’est pas évident de travailler son équilibre, je suis admirative ^^



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *