tiffany duverger autrice
Portraits de femmes

Portrait : Tiffany Duverger, auteure

Dans ce nouveau portrait de femme, je vous invite à découvrir le parcours de Tiffany Duverger, auteure de romans depuis quelques années.

J’avoue avoir toujours rêvé d’écrire un livre, je suis donc admirative. Découvrez sans plus attendre son portrait !

 Peux-tu te présenter ainsi que ton parcours ?

Je m’appelle Tiffany, j’ai 36 ans. Avec ma petite famille nous sommes expats dans le sud du Portugal depuis 4 ans ! Avant cela nous vivions à Paris. J’ai un BAC littéraire, suivi des études de droit puis une spécialisation dans le domaine de l’assurance. J’ai ensuite trouvé un emploi dans un cabinet de courtage parisien.
En parallèle, je suis devenue auteure d’un blog dit « Lifestyle » pour combler mon envie irrépressible d’écriture . Un petit blog qui a fini par fonctionner un peu. Puis un jour est arrivé où je me suis rendu compte à quel point le petit train train quotidien de mon travail me rendait très malheureuse. Je déprimais beaucoup chaque matin sur le trajet. Je ne supportais plus les fausses relations entre salariés et hiérarchie, me lever le matin me rendait malade.

Le changement

J’ai tout lâché au moment où j’ai commencé à avoir des partenariats avec des marques pour le blog ce qui m’a permis de compenser plus ou moins le manque du salaire, en plus du chômage. Entre temps, je suis embauchée pour devenir rédactrice web, je me mets à écrire pour les autres (blogs, sites internets,…). Et je réalise alors que c’est ce que je veux : écrire, écrire, écrire ! (Et un roman qui s’immisce dans mon esprit que j’ai très envie d’écrire mais que mon manque de confiance en moi empêche).

Puis nous réalisons notre rêve de nous installer en Algarve au Portugal et ça me donne des ailes. Je me dis soudain que si je me bats je peux faire ce que j’aime. J’écris ce fameux roman, je deviens indépendante pour mon travail de rédactrice web. Et en 2019, grand bonheur, on m’annonce que mon premier roman Eblouie sera publié. Un autre rêve se réalise ! Je décide alors de continuer à écrire des histoires, et mon esprit libre décide que je deviendrai auteure indépendant car je veux tout gérer toute seule ! Je me forme au maximum et m’occupe de l’édition de mes propres romans.

tiffany duverger auteure romans

                           As-tu toujours rêvé d’être auteure ? (Tiffany Duverger)

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré inventer des histoires. Notamment petite, lorsque le soir je m’en inventais pour m’endormir. Je chipais des feuilles dans le bureau de mes parents et me fabriquais un carnet dans lequel j’écrivais des mini histoires sans vraiment penser que je pourrais en faire mon métier un jour.
J’ai très tôt été passionnée de lecture grâce à ma maman, j’ai passé mon adolescence à en dévorer encore et encore. C’est à l’époque de la fin de mes études que je me suis mise à rêver de voir mes romans publiés, mais en me disant que ce n’était qu’un rêve et qu’il fallait que j’ai les pieds sur terre.  Mais ce rêve là ne m’a plus quitté ensuite.

Vis-tu de ton écriture ou as-tu d’autres activités ?

Aujourd’hui, mes romans sont un très bon complément de salaire. Je dis souvent que je suis un bébé auteur car j’ai vraiment cette sensation de débuter (malgré déjà 3 romans de sortis et un 4e à venir). A côté, je continue d’être rédactrice web à mon compte, ce qui me plaît également car c’est une autre façon d’écrire. Et tant que j’écris, je respire.

Quelle serait pour toi la plus belle des consécrations ?

Et bien l’objectif serait de ne vivre que de ça ! Mais surtout d’avoir toujours cette liberté de le faire !

Comment te vient l’inspiration pour chacune de tes histoires ?

Je m’inspire de tout, un personnage dans une série, une personne que je croise dans la rue, de la musique, les paroles d’une chanson. Le meilleur moment reste celui de mon enfance : juste avant de dormir. Mon cerveau carbure, ce qui n’aide pas à l’endormissement mais c’est là que viennent la majorité des idées.
tiffany duverger autrice roman

Chère Tiffany Duverger, quels sont tes projets ?

Je travaille actuellement sur une petite romance de Noël, qui devrait sortir fin octobre puis sur un roman qui devrait sortir avant l’été 2023. J’aimerai trouver le temps de travailler aussi sur un roman consacré à la maternité.

           Quel conseil pourrais-tu donner à celles qui rêvent d’écrire un livre et qui n’osent pas ? (Tiffany Duverger)

De foncer ! D’essayer de laisser sa peur et le syndrome de l’imposteur dans un coin et de foncer, nous sommes notre propre frein. Prendre un carnet, écrire même si au début ça ne ressemble à rien. Peu importe le résultat, le plus beau c’est de se dire, j’ai été jusqu’au bout, je ne regrette rien et ce, peu importe le résultat. Croire en soi et arrêter de penser que ce sont les autres qui doivent croire en nous. Rien n’est facile mais c’est ce qui rend le chemin encore plus beau.

Y a-t-il un message que tu aimerais faire passer aux femmes ?

Que nous sommes capables de bien plus que ce qu’on a voulu nous faire croire. On peut tout faire, tout entreprendre si on croit assez fort en ce que nous voulons. Et surtout, nous ne sommes pas seules, la sororité est de plus en plus présente et forte aujourd’hui, il faut s’en servir et donner notre soutien à notre tour.

Un grand merci à Tiffany Duverger pour avoir répondu à mes questions pour ce portrait de femme !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à l’enregistrer sur Pinterest !

tiffany duverger auteure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.