gala-sorciere-ta-mere
Portraits de femmes

Portrait : Gala, fondatrice du média “Sorcière ta mère”

Je suis ravie d’inaugurer cette nouvelle rubrique qui me tient tant à coeur avec mon amie Gala, fondatrice du média Sorcière ta mère.

Chaque dimanche, dans Portraits de femmes, je vous invite à découvrir une personnalité, un parcours, une passion, et des convictions. Puisque la sororité n’a jamais été aussi importante, je souhaite à ma petite échelle mettre en avant des femmes inspirantes.

Nous nous connaissons depuis des années avec Gala, mais virtuellement ! Jusqu’à l’an dernier où nous avons passé une semaine H24 ensemble à l’occasion d’une retraite de yoga. Depuis, un très beau projet commun va voir le jour, mais il est trop tôt pour en parler !

Sans plus attendre, je vous laisse découvrir cette superbe personne. Bonne lecture !

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Gala, j’ai 30 ans et je suis la fondatrice du compte Instagram Sorcière ta mère. À côté je suis aussi autrice et rédactrice pour la presse écrite. Je créé du contenu engagé depuis 7 ans maintenant : principalement sur le féminisme aujourd’hui mais aussi sur le véganisme, l’écologie …

gala-avanzi

Comment t’es venue l’idée de créer le compte Instagram Sorcière Ta Mère ?

J’ai créé Sorcière ta mère dans un but bien précis : déconstruire les injonctions et injustices sexistes que subissent les femmes et les minorités de genre. Je n’en pouvais plus d’entendre des réflexions sexistes dans mon entourage et Sorcière ta mère a été en quelque sorte un exutoire. Je voulais aussi apporter du soutien aux femmes, leur montrer qu’elles ne sont pas seules et libérer leur parole !

Qu’est-ce que tu préfères dans la gestion de Sorcière Ta Mère ?

Ce que je préfère, c’est la confiance que m’accordent les personnes qui témoignent et de lire que même si leur témoignage ne sera pas forcément publié, ça leur fait du bien ne serait-ce que de verbaliser et de parler à quelqu’un des difficultés qu’elles rencontrent ou des violences qu’elles ont subies. Et ce que j’aime aussi, lorsqu’un témoignage est publié, c’est de voir toute la sororité et la bienveillance qui abondent dans les commentaires. Ça me fait chaud au cœur de constater que dans la difficulté, on se serre les coudes !

Fais-tu face à des difficultés ?

Oui bien sûr. Parfois c’est un peu dur de lire beaucoup de témoignages très violents à la suite. J’ai énormément de peine et je ressens beaucoup d’injustice en les lisant. Et je perds foi en l’humanité par moments ! J’ai instauré un rituel et des règles bien précises : je ne lis pas les témoignages si je ne suis pas très bien, je ne lis pas de témoignages pendant + de 2 heures d’affilées et une fois que j’ai terminé, je contrebalance en regardant des films ultra gnangnan pour me mettre un peu de baume au cœur.

gala-sorciere-ta-mere-instagram

Comment est venu ton engagement dans le mouvement du No Bra ?

Un peu par hasard ! C’est en regardant une vidéo YouTube (qui n’existe plus aujourd’hui) que j’ai découvert qu’on pouvait se passer de soutien-gorge. J’ai essayé, j’en ai parlé sur mon blog … Et je me suis rendue compte que ce sujet parlait à énormément de femmes. Je ne pensais pas que cela ferait couler autant d’encre (et j’en suis ravie !).

Y a-t-il un message que tu aimerais faire passer aux femmes qui n’osent pas franchir le cap du No Bra ?

Allez-y par étapes, on n’arrête pas forcément de porter des soutiens-gorge du jour au lendemain, écoutez-vous et écoutez votre corps. Vous pouvez commencer par troquer vos soutifs par des brassières de sport. Allez-y petit à petit, chaque femme pratique le No Bra à sa façon !

Comment es-tu devenue autrice ?

Je suis devenue autrice en 2017, c’est une éditrice des éditions Larousse qui m’a contactée pour écrire un livre sur les cosmétiques maison après avoir vu mon blog et mes vidéos YouTube de l’époque. On appelle ça une commande. Et depuis, on me passe des commandes régulièrement, j’ai principalement publié chez Larousse (mais pas que), et j’écris sur des sujets variés : véganisme, écologie …

Quels sont tes projets pour le futur ?

J’en ai plein ! Dans quelques semaines je vais lancer un tout nouveau podcast, sous forme de chroniques, dans lesquelles j’aborderai tous les sujets qui me tiennent à cœur en tant que femme trentenaire. Et d’ici une petite semaine, la toute nouvelle newsletter de Sorcière ta mère va arriver dans les boîtes mails des personnes qui s’y sont inscrites (c’est 100% gratuit), au programme : déconstruire les idées reçues sexistes !

gala-sorciere-ta-mere

***

Sorcière Ta Mère

Si ce portrait vous a parlé, suivez son compte Instagram Sorcière Ta Mère rempli de témoignages qui font du bien ou qui font réfléchir ! <3

Et pour suivre sa Newsletter, c’est ici !

Et si ce portrait vous a plus, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest.

gala-sorciere-ta-mere-instagram

Commentaires

10 mars 2021 à 19h24

Hello,
comment vas tu? J’avais entendu parler de compte Instagram de Gala mais je n’y étais pas encore allée. Du coup je l’ai découvert un peu plus à travers ton article et je suis allée m’abonner.
Bisous et bon soirée
Mimi



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *