Cinquième-mois-de-sevrage-progressif
Contraception

Cinquième mois de sevrage progressif

Me voici déjà à la fin du cinquième mois de sevrage progressif de la pilule contraceptive. Il fallait bien que ça arrive, c’est le mois où mon corps a commencé à faire n’importe quoi. Jusque là, je ne subissais “que” la perte intense de cheveux. Je dis bien “que” entre gros guillemets car ça reste quand même une chose très contrariante pour moi.

Je vais donc ensuite entamer le dernier mois de mon sevrage progressif de la pilule ! En attendant, voici le bilan de ce cinquième mois.

L’état de mes cheveux

Si vous avez suivi mon parcours dans l’arrêt de la pilule, vous savez que j’ai eu d’énormes pertes de cheveux. J’ai le sentiment que ça s’est un peu arrangé ce mois-ci. J’ai l’impression de perdre un peu moins de cheveux. Néanmoins, il va falloir du temps pour retrouver de la masse. Quand je m’attache les cheveux j’ai l’impression qu’il n’en reste presque plus !

Cinquième mois de sevrage progressif : les règles

J’ai eu la surprise de voir mes règles revenir une semaine seulement après la fin des dernières ! Je pense que passer au quart de comprimé a perturbé mon corps. Ou peut-être que la dose est maintenant trop infime pour qu’il l’assimile encore assez pour me réguler au niveau hormonal.

Je n’ai ensuite pas eu mes règles à la date habituelle (entre les deux plaquettes). Et je trouve ça très contraignant de ne pas savoir du tout quand seront les prochaines !! Vont-elles arriver avec quelques jours de retard ? Vont-elles arriver 28 jours après le début des dernières ? Qui vivra verra !

Mon poids

Je pense que je suis toujours assez stable de ce côté là. J’ai peut-être même perdu un peu de poids, mais c’est “à cause” de mes aligneurs Smilers. Maintenant, je ne peux plus manger spontanément, il faut d’abord les enlever. Puis, je dois me relaver les dents avant de les remettre. Ces manipulations supplémentaires me dissuadent de grignoter entre les repas. Je n’y associe pas du tout une responsabilité du changement hormonal.

J’ai en revanche l’impression que ma poitrine a grossi ! J’ai aussi régulièrement mal aux seins, ce qui ne m’arrivait jamais avant.

Cinquième mois de sevrage progressif : ma peau

J’ai eu quelques petites imperfections. C’est peut-être dû au fait d’avoir eu deux fois mes règles aussi. Ce qui est étrange, c’est que les boutons étaient localisés sur mes joues. Ce n’est toutefois pas une catastrophe, je reste plutôt positive à ce sujet.

****

Me voici donc en route pour terminer bientôt mon sevrage progressif. J’ai hâte ! Cela va représenter une charge mentale en moins que de ne pas avoir à penser à prendre la pilule tous les jours. Je reste convaincue que cette méthode progressive était la meilleure solution pour moi ! J’ai hâte de vous faire le bilan final ! Cependant, je ne m’interdis pas de reprendre la pilule si je vois que je n’arrive pas à gérer le retour au naturel…

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest !

Cinquième-mois-de-sevrage-progressif-pilule-contraceptive

Commentaires

Montréalaise
29 avril 2021 à 14h57

Allo! Contente de savoir que ton sevrage progressif se passe bien. De mon côté, j’ai dû arrêté complètement mon sevrage au milieu de ma 4e plaquette car j’avais des migraines et maux de tête à tous les jours plusieurs fois par jours depuis 3 semaines. Je n’avais jamais eu ça avant, cela fait des années par contre que j’ai environ 1 migraine par 3 semaines qui dure environ 24 heures mais je n’avais jamais eu des courtes migraines/maux de tête qui durent de 30 minutes à quelques heures, plusieurs fois par jour pendant autant de jours consécutifs. J’ai lu sur le sujet que les changements hormonaux peuvent causer ces maux de tête alors j’ai décidé d’arrêter complètement la pilule car je ne me voyais pas continuer à avoir autant mal pendant encore 2 mois! Rendue là j’avais rien à perdre à essayer de voir si l’arrêt de la pilule allait aider et puis finalement les maux de tête ont significativement baissés depuis que j’ai arrêté la pilule. J’ai vu une différence très rapidement (1 jour après avoir arrêté la pilule en fait). J’ai encore des maux de tête, ils sont clairement hormonal, mais c’est une fois aux 2 jours pendant environ 1 heure de ma journée donc c’est beaucoup beaucoup mieux! Je suis probablement toujours en débalancement hormonal ce qui explique les maux de tête puisque cela fait seulement 2 semaines que j’ai arrêté la pilule donc j’ai espoir que ça va aller de mieux en mieux. J’ai lu et écouté plusieurs vidéos Youtube sur l’arrêt progressif et jamais que j’ai lu/entendu que l’effet secondaire était des maux de tête récurrent donc j’étais surprise au début que ça m’arrive à moi … mais le lien était là. Les maux de tête ont commencé environ 1 semaine après avoir commencé à couper mon cachet en 2. C’était le seul effet secondaire que j’ai eu du sevrage progressif, aucun autre changement. Malgré tout, je suis contente. Ça m’a forcé à faire le grand saut et je me sens confiante que c’était le bon choix pour moi. Je pense par contre que le fait que j’ai fait un sevrage progressif pendant près de 4 plaquettes doit avoir aider mon corps quand même à se préparer pour un arrêt total des hormones synthétiques. Bonne chance pour la suite, je vais continuer à te lire malgré le fait que j’ai terminé mon sevrage! 🙂



    29 avril 2021 à 18h02

    wow, merci beaucoup pour ton témoignage !! C’est super intéressant !! Moi j’ai moins de migraines j’ai l’impression, mais c’est fou de voir à quel point les corps réagissent différemment ! Je pense que comme tu dis les quelques mois de sevrage que tu as faits ont quand même du bien t’aider ! Moi je finis bientôt, j’ai hâte !!



4 mai 2021 à 0h34

Coucou,
C’est la première fois que j’entends parler d’arrêt progressif de la pilule à la différence de l’arrêt net. Je suis sous pilule depuis mes 14 ans (j’en ai 28). Clairement ça fait (trop) longtemps et je la prend pour un problème d’acné. J’ai commencé à avoir de l’acné à 8 ans à cause d’un dérèglement hormonal. Depuis avec la pilule ça va mieux mais surtout ça va nettement mieux depuis que j’ai associé une routine soin naturelle et surtout moins agressive. Grace à ça je suis assez contente de ma peau depuis quelques années. Ma peau n’est pas parfaite mais je me sens bien même si j’ai quelques boutons de temps en temps.
J’aimerai arrêter, je suis d’autant plus curieuse de voir ce que donnerait ma peau maintenant qu’elle est pas trop mal. Malgré tout j’avoue que cela me fait peur, peur de revenir à une forte acné comme j’ai pu connaitre pendant des années. Je pense que je sauterai le pas à partir du moment où j’arrêterai la pilule pour avoir un enfant. J’essayerai de ne pas reprendre après pour voir si je peux faire sans.
Je t’admire en tout cas dans ta démarche !
Bonne soirée



    4 mai 2021 à 11h14

    Merci ma belle pour ton retour ! Effectivement le retour de l’acné me faisait très peur aussi. Pour l’instant ça va ! Et j’en suis à la fin de ma dernière plaquette. On va voir si je tiens le coup !^^



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *