posture-du-corbeau
Yoga

Posture du corbeau : Bakasana

En tant que prof de yoga, il y a certaines postures que j’aime tout particulièrement enseigner et pratiquer. La posture du corbeau, appelée bakasana en sanskrit, est une de mes préférées. À mon sens c’est une posture d’équilibre accessible et très satisfaisante la première fois qu’on y arrive, et donc que l’on fait confiance à son corps !

Mais pour cela il faut les bons conseils, je vous donne quelques astuces plus bas dans cet article. J’ai aussi dédié un reel sur instagram pour l’expliquer en vidéo !

Les bienfaits de la posture du corbeau

Bakasana a de nombreux bienfaits, dont les plus évidents sont le renforcement des bras et des poignets. Mais c’est avant tout une posture qui permet de se concentrer et de se vider l’esprit. Elle améliore l’équilibre et demande un engagement des abdominaux. Elle permet aussi un étirement du dos. Et surtout, elle permet de faire confiance à son corps et à croire en ses capacités.

Ne faites pas cette posture si vous avez une blessure au poignet, ou même des douleurs.

posture-du-corbeau

Ci-dessus, une de mes premières tentatives en Nouvelle-Zélande. On peut voir que mes genoux s’écartent sur les côtés.

Conseils pour la posture du corbeau

Il y a quelques conseils qui peuvent aider à réussir cette posture et à la tenir ne serait-ce que quelques secondes au début ! En yoga, il n’y a pas de petite réussite. Une posture peut sembler facile pour quelqu’un et très difficile pour une autre personne. L’erreur que je vois le plus pendant mes cours est la tendance à vouloir décoller ses pieds soi-même du sol, voire à faire un mini saut. Au contraire, la clé est de jouer sur le poids du corps vers l’avant pour que l’équilibre fasse son travail : les pieds se décollent tout seuls.

De même, il ne faut pas que son regard (son drishti, en sankrit) soit dirigé vers les mains. Cela amène implicitement la tête à vouloir trop se rapprocher du sol et le corps à basculer en avant. Au contraire, il faut fixer le sol sous sa tête (pour certaines personnes il est même plus confortable de fixer le sol 50 centimètres plus loin).

Les premières fois, il ne faut pas trop s’embêter à placer ses genoux sous les aisselles à tout prix. Vos jambes se placeront là où elles peuvent. À force de pratique vous pourrez petit à petit choisir l’emplacement de vos jambes.

Si vous avez besoin de voir les conseils en vidéo, mon reel de 15 secondes juste ici pourra vous aider.

posture-corbeau-comment

Quelques mois après la photo précédente. Mes genoux sont stables et calés sur mes bras.

Bakasana étape par étape

Commencer par bien placer ses mains à plat, écartées de la largeur des épaules à peu près. Les doigts ne doivent pas être trop tendus mais il doit être possible de les recroqueviller légèrement.

Lever les fesses vers le ciel pour partir d’une posture pliée et non accroupie.

En pliant les coudes, déposer ses genoux le plus haut possible sur les bras. Idéalement sous les aisselles, mais au début il faut faire comme on peut.

Puis, faire basculer le poids du corps vers l’avant, petit à petit. Les orteils vont finir par se décoller seuls. Et voilà ! =)

Si toutefois vous avez trop peur de tomber, vous pouvez placer une brique de yoga, un coussin, ou un oreiller sous votre tête. Cela vous rassurera et vous permettra peut-être de prendre votre envol.

Avez-vous déjà tenté cette posture ?

Et si vous avez flashé sur mon dernier tapis, il vient de chez Baya <3 Je peux vous proposer un code de 10€ de réduction, n’hésitez pas à me demander en mail ou en commentaire. Sinon il est directement dans ma bio Instagram 🙂

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest

posture-du-corbeau-bakasana

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *