sevrage-progressif
Contraception

Sevrage progressif de la pilule : bilan du premier mois

Si vous avez suivi mes (més)aventures en matière de contraception, notamment après la pose du stérilet jaydess qui a engendré un retour à la pilule contraceptive, vous avez peut-être vu que je commençais un sevrage progressif de cette dernière.

Je ne vais pas revenir sur la méthode dans cet article car tout est décrit ici. En revanche, je voulais vous dresser le bilan après mon premier mois de sevrage. Pour rappel, j’ai découpé toutes les pilules de ma plaquette pour n’en ingérer que 3/4 à chaque fois.

sevrage-progressif

Mon humeur

Déjà, le simple fait d’entreprendre cette démarche de sevrage progressif me fait me sentir bien. Ça fait tellement longtemps que je voulais arrêter la prise d’hormones !

Au delà de ça, je trouve que j’ai été particulièrement de bonne humeur ce mois-ci. Peut-être aussi car mon activité de freelance se développe très positivement, et que des choses se sont débloquées pour moi. Difficile de savoir si cette bonne humeur est liée à la diminution de la dose, mais c’est un point que je souhaitais observer.

J’ai en revanche eu plus de pics de stress qu’à mon habitude. Là aussi l’activité freelance y est sûrement pour quelque chose, mais peut-être que le changement hormonal est aussi en partie responsable…

Sevrage progressif : l’état de ma peau

J’avoue que c’était ma plus grosse crainte. Cela c’était tellement mal passé à ca niveau la dernière fois (arrêt brutal de la pilule couplé à une pose de stérilet hormonal), que j’appréhende particulièrement le retour des boutons.

Pour l’instant, rien à signaler, ma peau est toujours nette. Elle est plus sèche et sensible, mais nous sommes en Décembre, alors encore une fois il est difficile de savoir à quoi c’est lié avec précision.

A noter que j’accompagne mon sevrage progressif avec des compléments alimentaires, je vous en parlerai dans un article dédié.

Les cheveux

C’est à ce niveau que je vois le plus de différences. Moi qui n’ai jamais eu les cheveux gras, ils le sont maintenant à peine 2 ou 3 jours après le shampoing. Avant, je pouvais passer quasiment une semaine entre deux lavages sans problème ! Je constate aussi depuis quelques jours l’arrivée de pellicules, alors que là encore je n’avais jamais souffert de ce problème.

Le pire reste la perte de cheveux : entre ceux qui tombent « naturellement », ceux qui partent au shampoing et ceux qui restent dans la brosse, j’ai une baisse de masse capillaire impressionnante !

Je ne pensais pas avoir de problèmes à ce niveau là, mais comme quoi le corps réagit toujours différemment… Je pense commencer des compléments alimentaires pour essayer de limiter cette énorme perte de cheveux.

Le poids

Moi qui ai un poids relativement stable (j’oscille en général à 1 ou 2 kilos de mon poids de forme), j’ai constaté une perte de poids de 4 kilos. Et pourtant, je n’ai rien fait pour.

Sevrage progressif : les règles

J’ai eu me règles un jour plus tard que d’habitude, mais elles sont arrivés d’un coup. Avant, le premier jour correspondait plus à du spotting, donc cela ne change finalement pas grand chose.

***

Je suis toujours aussi motivée à continuer mon sevrage progressif !  Cette méthode est donc une bonne chose pour moi. Mis à part la perte de cheveux, mon corps vit pour le moment très bien ce début de sevrage progressif.

C’est donc parti pour le 2ème mois, toujours en prenant 3/4 du comprimé chaque jour !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest ! 🙂

sevrage progressif

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *